Nouveautés

Non certifié en Bio. Mais pourquoi donc ?

Je ne suis plus certifié en Bio. Mais pourquoi donc me direz vous ? Et bien parce que je trouve totalement anormal que ceux qui polluent (ou, pour faire simple, qui ne respectent pas le cahier des charges Bio européen) ne payent pas et que ceux qui ne polluent pas (qui respectent le cahier des charges Bio européen) payent !

Mais, il y a les aides à la Bio me direz-vous ? Oui. Sauf que comme je suis apiculteur et que je n'ai pas de terre en location (avec bail) ou en propriété, et que les aides sont calculées en fonction de la surface de terre labellisée en Bio, et bien je n'ai le droit à rien. Et ce coût est quand même non négligeable...

Pour ces raisons, j'ai décidé d'arrêter de me labelliser en Bio. Par contre, je n'ai rien changé dans mes pratiques :

  • Je ne mets mes ruches que dans des zones naturelles (forêts, prairies naturelles, montagne). Je suis bien au delà du cahier des charges Bio européen qui impose un minimum de 50% de zones naturelles ou Bio labellisé sur 3km de rayon
  • Je ne mets que des amorces de cire gaufrée sur mes cadres (de toutes façons, on ne trouve plus de cire gaufrée Bio dans les magasins en France depuis 2016)
  • Je traite le varroa avec de l'apilife var (produit autorisé en Bio) l'été après la dernière récolte et à l'acide oxalique (produit autorisé en Bio) en hiver
  • Je nourri au sirop au minimum (bien bien moins que le maximum de 10kg/ruche/an de matière sec du cahier des charges bio européen)
  • Je ne donne aucun antibio (sauf la propolis ;-) )
  • Pour les produits transformés au miel, j'achète ce que je ne produit pas chez keramis et senfas. De plus, pour le chocolat, il est sans lécithine.

Maintenant que vous savez pourquoi je ne suis pas labellisé et que vous connaissez mes pratiques, vous pouvez aller voir ce que je vends ;-)